Archive pour août 2017

ArtParis-Antonio Veronese

Jeudi 24 août 2017

« One of  the most unclassifiable figures on contemporary art »-Phil-Lathimier du Clésier

antonio veroneseDSC_0050

-

« Painting with sensitiveness and delicacy. Something personal, a touch of spontaneity of the faces. Unique and also caught in the process wanted by the artist of repetition. One for all and all together» Sophie Attar – Le Figaro – (Cahier Culture).

« Des tableaux marqués par la souplesse et la sensibilité. Quelque chose de personnel, une touche de spontanéité des visages. Uniques et pris aussi dans les processus voulu par l’artiste de la répétition. Un pour tous et tous ensemble… » Sophie Attar – Le Figaro- (cahier Culture).

-

-DSC_0363

A link to see some of  Veronese’s paintings:https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/

To see more of Veronese’s paintings: https://www.flickr.com/photos/88486097@N05/with/31414303184/

More photos and events ( Veronese at Carrousel du Louvre, à Paris): https://www.flickr.com/photos/88486097@N05/with/8149925864/

-

Antonio Veronese, an internationally renowned Italian-Brazilian artist who has his works exhibited in numerous museums, public and private collections around the world. He is the author of « Famine » of FAO at Rome; « Save the Children » at the United Nations; « Just Kids », a symbol of UNICEF; « Outsiders » at the University of Geneva, Switzerland;  » La Marche », in the Brazilian Parliament … For his work for the cause of child prisoners in Brazil, he was invited to the Commission of Human Rights at UN in Geneva, and he received from the Court Supreme Court of Justice of Brazil the mention « Honoris Causa », indicated by the ILANUD (Latin American Institute of the United Nations for Latin America). Risoleta Córdula – Cultural Affairs – Embassy of Brazil in Paris

_______________________________________
Antonio-Veronese-Tète-d´Affiche-Musée-Historique-2009 (1)

-

Antonio Veronese, artiste italo-brésilien de renommée internationale, a ses œuvres exposées dans de nombreux musées, collections publiques et privées. Il est l´auteur de Famine, installée auprès de la FAO – Rome ; de Save the Children, aux Nations Unies ; de Just Kids, symbole de l´UNICEF; de A La Marge, à l’Université de Genève, Suisse; de La Marche, au Parlement du Brésil… Pour son travail pour la cause des enfants prisonniers au Brésil, il été invité auprès de la Commission des Droits de l´Homme à l´ONU à Genève, et il a reçu de la Cour Suprême de Justice du Brésil la mention « Honoris Causa », indiqué par le ILANUD (Institut Latino-américain des Nations Unies pour l’Amérique Latine). Risoleta Córdula – Affaires Culturelles – Ambassade du Brésil à Paris

_______________________________________

.   P1020904 (1)-1

-

 To see one of Antonio Veronese’s paintings in higth quality of image: https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/36062683696/in/dateposted-public/

-

Talk to Veronese antonioveronese@hotmail.com
_______________________________________

20479717_10208142001942792_4523564078725141694_n

-

The search, almost haunting, of the face … The face only, because there is a concentration of everything, of the essential … But the challenge is not the academic face subjected to the rules of anatomy and perspective. No ! Veronese’s faces are of an absolute simplicity, almost in abstractionism … There is neither the skeleton of the bones, nor the similarity of both sides of the face. But beware, this false simplicity is imbued with a touching humanism. Modesto Lanzonne, Italian-American Museum of Fort Mason, San Francisco, USA (1993)

La haine- huile sur papier: https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/26463935719/in/dateposted-public/

 

-

La recherche, presque obsédante, du visage… Le visage seul, car il s’y trouve une concentration de tout, de l’essentiel… Mais le challenge n’est pas le visage académique, soumis aux règles d’anatomie et de la perspective. Non ! Le visage de Veronese est d’une simplicité absolue, presque dans l’abstractionnisme… Il n’y a pas ni le squelette osseux, ni toujours la similitude les deux côtés du visage.Mais attention, cette fausse simplicité est imprégnée d’un humanisme émouvant. Modesto Lanzonne, Museum Italo-Américan of Fort Mason, San Francisco, USA (1993)
-
To see two of Antonio Veronese’s paintings in high quality of image:
https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/35784877660/in/dateposted-public/
https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/38089876691/in/dateposted-public/
ArtParis-Antonio Veronese cleardot

___________________________________

-

In Veronese’s paintings we find the protagonists of what he calls the Rio’s Civil War. His faces reveal an agonizing image of the country. A definitive inventory of these cholera times. Composer Tom Jobim (1990)-

Dans les peintures de Veronese on trouve les protagonistes de ce qu’il appelle la guerre civile de Rio. Ses visages nous révèlent une image angoissante du pays. Un inventaire définitif de ces temps de choléra. Compositeur Tom Jobim (1990)
-
To see one of Antonio Veronese’s paintings in high quality of image:
https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/37086246102/in/dateposted-public/
-
DSC_0373 (1)
 
                                                    _______________________________________
-
I often hear that Veronese’s faces evoke child prisoners in Brazil. But this is a reductive idea! It is true that her closeness for years with these distressed children has strongly marked her painting, but what it releases is deeper and more complex. In reality, it is our perplexity painted by Veronese, our helplessness in the face of life and the world today. That’s why he’s beyond fashion, that’s why it’s a classic. It was lacking in our time, poisoned by galloping abstractionism and the nihilism of conceptual art, someone who draws the face of contemporaneity. That’s exactly what Veronese is doing. Modesto Lanzone
-
 
J´entends souvent dire que les visages de Veronese évoquent les enfants prisonniers au Brésil. Mais c’est là une idée réductrice! Il est vrai que sa proximité pendant des années avec ces enfants en détresse a fortement marqué sa peinture, mais ce qu´elle dégage est plus profond et complexe. En réalité, c’est notre perplexité que peint Veronese, notre impuissance face à la vie et face au monde actuel. Voilà pourquoi il est au-delà des modes, voilà pourquoi c’est un classique. Il manquait à notre époque, empoisonnée par l´abstractionnisme galopant et par le nihilisme de l´art conceptuel, quelqu´un qui dessine le visage de la contemporanéité. C’est précisément ce que Veronese est en train de faire. Modesto Lanzone
-
To see one of Antonio Veronese’s paintings in higth quality of image:  https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/37635837592/in/dateposted-public/
_______________________________________
-
Antonio Veronese is a complete artiste, in whom aesthetic concerns merge with humanistic qualities. It focuses essentially on the human been or on the human condition, in its deepest suffering: the sons of Eve exiled in our valley of tears. His preference for the heads denotes that it is only through this heads that he can tame the horror … the horror of the human condition. In the dialogue of Timeous, Plato affirms: « The human head is the image of the world. Francisco Brennand, painter and sculptor
-
Antonio Veronese est un artiste complet, en qui les préoccupations esthétiques se confondent avec les qualités humanistes. Il se focalise essentiellement sur l´homme ou la condition humaine, dans sa souffrance la plus profonde : les fils d´Eve exilés dans notre vallée de larmes. Sa préférence pour les têtes dénote que c’est seulement au travers des têtes qu’ il peut apprivoiser l´horreur…l´horreur de la condition humaine. Dans le dialogue de Timée, Platon affirme : « La tête humaine est l´image du monde. Francisco Brennand, peintre et sculpteur 
-
-
 To see one of Antonio Veronese’s paintings in higth quality of image:
https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/37258622855/in/dateposted-public/
_______________________________________
-
Faces cabossées taillées à la serpe, aux regards intenses qui vous happent et ne vous lâchent plus. Visages de facture expressionniste qui disent la souffrance mais aussi l´espoir, la vie dans toute sa violence et sa beauté. La figure humaine hante la peinture d´Antonio Veronese. Motif obsessionnel qu´il déploie d´un tableau à l´autre. « Le visage est inépuisable, il exprime une telle variété d´émotions, apprécie l´artiste. « J´ai ouvert la boîte de Pandore. » La palette du peintre se fait tendre avec des tons pastel et doux, ou plus criarde quand le rouge et le jaune explosent sur la toile. Originaire du Brésil, Veronese a longtemps travaillé aux côtés d´enfants emprisonnés, gamins des rues, victimes de violence, toxicomanes…Il en a gardé une capacité rare de saisir l´humain, de regarder les oubliés… Ainsi ce clown qui, son maquillage ôté, dit son désespoir dans uns grand cri muet. Ou cette saisissante Tête de l´angoisse… Christine Monin – Magazine La Vie
-
  To see one of Antonio Veronese’s paintings in higth quality of image: https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/37068100816/in/dateposted-public/
_________________________________________
-
The Paul Mahder Gallery is pleased to present the U.S. Premiere of new paintings by internationally recognized Brazilian artist Antonio Veronese.
 
Now living in Paris, he has recently exhibited at the United Nations, Art Paris 2009, Galerie Celal – Paris, and solo exhibits at the History Museum – Domaine National de Saint-Cloud, Barbizon Village of Painters and the Museum of Asago Village, Japan.Antonio Veronese was born of Italian parents in Brotas, a small town near São Paulo in 1953. At an early age he was obsessed with drawing faces and he’s been painting them ever since. Now he’s a master painter. http://www.paulmahdergallery.com/exhibits/past/img/2009/v09-2009.htm 
-
To see one of Antonio Veronese’s nudes in higth quality of image: https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/36420384704/in/dateposted-public/
_______________________________________
-

  Antonio Veronese au magazine First Luxe, Paris:

« Antonio Veronese is a great artist. Born in 1953 in a small town near Sao Paulo, Brazil, he paints the human face with a rare modernity and sensitivity. Faces of children with intense eyes, who speak to us about violence e suffering but also with hope. Veronese has « a rare ability to capture the human »! For 16 years, he gives painting lessons to young prisoners in Brazil. This experience, hailed by the United Nations, will earn him to receive the mention « Honoris Causa » from the Supreme Court of Justice in Brazil. Author of more than sixty individual exhibitions (United States, France, Japan, Switzerland, Germany, Portugal, Chile, Brazil …), many of his works are exhibited in museums or in public and private collections, and some of his paintings are displayed in iconic places such as « Save The Children », a symbol of the 50th anniversary of the United Nations, « Just Kids » Symbol of Unicef, or « Famine » Exhibited at the United Nations FAO in Rome.

Since 2004, he lives in Barbizon, France.  »

-

Article at FIRST LUXE MAGAZINE:

« Antonio Veronese est un grand artiste. Né en 1953 dans une petite ville des alentours de Sao Paulo au Brésil, il peint la figure humaine avec une modernité et une sensibilité rares. Des visages d’enfants aux regards intenses, qui nous parlent de violence, de souffrance mais aussi d’espoir. Veronese à « une capacité rare de saisir l’humain » ! Pendant 16 ans, il donne des cours de peintures auprès de jeunes prisonniers au Brésil. Cette expérience, saluée par les Nations Unies, lui vaudra de recevoir la mention « Honoris Causa » de la Cour Suprême de Justice du Brésil. Auteur d’une soixantaine d’expositions individuelles (Etats-unis, France, Japon, Suisse, Allemagne, Portugal, Chili, Brésil…), beaucoup de ses oeuvres sont exposées dans des musées, ou appartiennent à des collections publiques et privées. Aussi, certaines de ses peintures sont exposées dans des lieux emblématiques comme « Save The Children » symbole du 50e anniversaire des Nations Unies, « Just Kids » symbole de l’Unicef, ou « Famine » Exposée à la FAO des Nations Unies à Rome. Depuis 2004, il vit à Barbizon, en France. »

FIRSTLUXE -

 

________________________________________________________________________

-

Version 3

                                                  Entretien à la Revue Chimères, Paris:
http://www.cairn.info/revue-chimeres-2008-3-page-75.htm#no1
-
 
Entretien de Veronese au Grand Palais à Paris:
http://www.grandpalais.fr/fr/article/la-question-bresilienne-rencontre-avec-antonio-veronese
-
 
Entrevista em português ao jornalista brasileiro Miguel do Rosário:
https://www.youtube.com/watch?v=qeoG8t8WXHU
-
 
Youtube, 100 faces of Antonio Veronese
https://www.youtube.com/watch?v=ZbrloLVaziQ
-
____________________________________________________
-

Little biography

Antonio Veronese, Italian-Brazilian painter, lives in France since 2004. He is the author of « Save the Children« , symbol of the 50th anniversary of the United Nations, and « Just Kids » for UNICEF. As well of « La Marche », exhibited in the Parliament of Brazil since 1995, and « Famine« , exhibited since 1994 at the Food Agriculture Organization for United Nations (FAO) in Rome. With 69 individual exhibitions around the world, Veronese is considered by French critics « one of the ten living painters who have already left their tracks on the history of Art ».  Thanks to his painting that in the 80′s and 90′s denounced the violence against child prisoners in Brazil, he received from the Brazilian Supreme Court of Justice the mention « honoris causa », under indication of Latin American Institute of United Nations (ILANUD). Since 1990 Veronese has exhibited successively in several countries, including Brazil, United States, Switzerland, Portugal, Germany, Chile, France, Japan and Dubai. In 1995, he was chosen to represent Brazil at the commemorations of the 50th anniversary of the United Nations. In 1998 he was invited to the United Nations Commission on Human Rights in Geneva and and in the same year he represented Brazil at the Meeting of Wives of chiefs of State in Santiago, Chile, where he was received by the wife of US President Hillary Clinton.

-

Petite biographie

Antonio Véronèse, peintre italo-brésilien, habite en France depuis 2004. Il est l’auteur de « Save the Children« , symbole du 50e anniversaire des Nations Unies, et de « Just Kids » pour l’UNICEF. Ansi que de « La Marche« , exposé au Parlement du Brésil  depuis 1995, et de « Famine« , exposé depuis 1994 à la Food Agriculture Organization for United Nations (FAO), à Rome. Avec 69 expositions individuelles aux quatre coins du monde, Veronese est considéré par la critique française « l’un des dix peintres vivants qui ont déjà laissé leurs traces sur l’histoire de l’Art ». Grace à sa peinture qui dans les années 80/90 a dénoncé la violence envers les enfants prisonniers au Brésil,  il a reçu de La Cour Suprême de Justice brésilienne la mention « honoris causa », sur l’indication du Latin Américain Institut of United Nations (ILANUD). Depuis 1990 Veronese à exposé successivement dans plusieurs pays, notamment au Brésil, États-Unis, Suisse, Portugal, Allemagne, Chili, France, Japon et Dubaï. En 1995, il a été choisi pour représenter le Brésil aux commémorations du 50e anniversaire des Nations Unies. En 1998, il a été invité à la Commission des droits de l’homme aux Nations Unies, à Genève et la même année il est l’artiste représentant le Brésil à la Réunion des épouses de chefs d’État à Santiago du Chili, où il a été reçu par l’épouse du président américain, Madame Hillary Clinton.

____________________________________________________

-

More about Antonio Veronese:

https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/

-

Voir quelques tableaux d’Antonio Veronese:

https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/36903244834/in/dateposted-public/ https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/37341678165/in/dateposted-public/

-

https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/36464092343/in/dateposted-public/

-

https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/37106320642/in/dateposted-public/ https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/37088160416/in/dateposted-public/ https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/36440347594/in/dateposted-public/

-

https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/36440359574/in/dateposted-public/ https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/37105662832/in/dateposted-public/ https://www.flickr.com/photos/151061746@N03/36420346914/in/dateposted-public/

-

___________________________________________________

 

Antonio Véronèse, peintre italo-brésilien, habite en France depuis 2004. Il est l’auteur de « Save the Children« , symbole du 50e anniversaire des Nations Unies, et de « Just Kids » pour l’UNICEF. Ansi que de « La Marche« , exposé au Parlement du Brésil  depuis 1995, et de « Famine« , exposé depuis 1994 à la Food Agriculture Organization for United Nations (FAO), à Rome. Avec 69 expositions individuelles aux quatre coins du monde, Veronese est considéré, par la critique française, « l’un des dix peintres vivants qui ont déjà laissé leurs traces sur l’histoire de l’Art ». Grace à sa peinture qui dans les années 80/90 a dénoncé la violence envers les enfants prisonniers au Brésil, il a été reçu par la Commission des droits de l’Homme à l’ONU à Genève, et il a reçu de La Cour Suprême de Justice brésilienne la mention « honoris causa », après-indication du Latin Américain Institut of United Nations (ILANUD). Depuis 1990 Veronese à exposé successivement dans plusieurs pays, notamment au Brésil, États-Unis, Suisse, Portugal, Allemagne, Chili, France, Japon et Dubaï. En 1995, il a été choisi pour représenter le Brésil aux commémorations du 50e anniversaire des Nations Unies. En 1998, il a été invité à la Commission des droits de l’homme aux Nations Unies, à Genève et la même année il est l’artiste représentant le Brésil à la Réunion des épouses de chefs d’État à Santiago du Chili, où il a été reçu par l’épouse du président américain, Madame Hillary Clinton

 
Veronese at Google:
-
Veronese à Barbizon:
-
 
 
Veronese at Paul Mahder Galery PAINTINGS BY ANTONIO VERONESEThe Paul Mahder Gallery presents a U.S. premiere series of paintings, “Faces in the Shadows” by Antonio Veronese. Internationally recognized Brazilian artist Antonio Veronese currently lives and works in France.  He was born of Italian parents in Brotas, a small town near São Paulo in 1953. At an early age he was obsessed with drawing faces and he’s been painting ever since. Now he’s a master painter.Paul Mahder Gallery  https://www.artslant.com/sf/events/show/66938-faces-in-the-shadows

 

Œuvres

To see one face of Antonio Veronese: https://www.flickr.com/photos/antonioveronesephotography/36757095081

Antonio Veronese est l´auteur de :

  • Famine, depuis 1994 à la (FAO) Food Agricultural Organisation for United Nations, à Rome;
  • Save the Children, symbole du 50e anniversaire des Nations unies (Mont Alverno Conference Center-Redwood City, California (États-Unis);
  • Just Kids, symbole de l´UNICEF, depuis 2006 à l’Université Catholique de Rio de Janeiro, Brésil;
  • À la marge, installé depuis 1997 à l´Université de Genève, en Suisse;
  • La Marche, installé au Parlement du Brésil en Brasília, depuis 1996.
  • Painel Education, Fundacion INTEGRA, Santiago du Chili
  • Faces of Fear- World Childhood Foundation, Berlin/NY

Principaux expositions

  • Carrousel du Louvre – Paris (2012)
  • Mairie du 6e Saint – Germain des Près – Paris (2009/ 2010/ 2012/ 2015)
  • Paul Mahder Gallery – San Francisco – États-Unis (2009)
  • Musée Rousseau, Barbizon (2010)
  • Art-Paris- Grand Palais – Paris (Collective, 2010)
  • Asago Museun – Japon (2010)
  • Foire Européenne D’art Contemporaine à Lille (2012)
  • Centre Cultural Brésil-France – Paris (2003)
  • Musée Historique du Domaine National de Saint-Cloud (2009)
  • Antonio Veronese, l’Expressionnisme à Barbizon (2008/ 2009/ 2010/ 2011/ 2012/ 2013/ 2014/ 2015/ 2016/ 2017)
  • Art & Couture – Dubai – 2014
  • UNESCO-Paris- Sales Miro 1 et 2 (2008)
  • Musée National des Beaux Arts, Rio de Janeiro (1998/ 1999/ 2000)
  • Italian Cultural Institut – San Francisco (États-Unis) (1993)
  • Galerie Idea – Rio de Janeiro (1990)
  • Galeria Bonino – Rio de Janeiro (1991)
  • Musée de la République- Rio de Janeiro (1992)
  • Petit Palais de Genève (1997)
  • Université de Genève (Suisse) (1997)
  • Teatro dos Quatro – Rio de Janeiro (1993)
  • Musée Italo-American (donation)- San Francisco (1993)
  • Contorno Art Galerie – Rio de Janeiro (1993)
  • Brazilian Mission to the United Nations- New York (1994)
  • San Francisco State University – San Francisco (1995)
  • Mont Alverno Conference Center – Nations unies – Redwood City (États-Unis) (1995)
  • Musée de la Villa de Sao Paulo-Pateo do Colégio – São Paulo (Brésil) (1996)
  • Salon Noir du Parlement Brésilien – Brasília – (1996)
  • Fondation Païdos (Genève) (1998)
  • Exposition La Marche- Musée du Parlement – Brasília (1996)
  • ABI- Associaçao Brasileira de Imprensa – Rio de Janeiro (1997)
  • Fondation Integra-Santiago du Chili (Chili) (1998)
  • Les Enfants en Marche – Lausanne (Suisse) (1999)
  • @49 Gallery – New York (2001)
  • World Childhood Fondation – Berlin – 2001
  • Musée National des Beaux Arts – Salle Candido Portinari – Rio de Janeiro (2001)
  • Galerie Celal-Paris (2010)

Œuvres principales

  • Famine, FAO, Rome
  • Sans Paroles- Salon du Vieux Colombier à Paris
  • Just Kids, Université Catholique, Rio de Janeiro
  • La Marche, Parlement du Brésil
  • A la Marge, Université de Genève, Suisse
  • Save the Children, Nations unies, États-Unis
  • Panel Fondation Integra, Santiago du Chili, Chili
  • Faces of Fear, World Childhood Fondation, Berlin
  • 600 Enfants, Musée National des Beaux Arts, Rio de Janeiro
  • Visages du Silence, Centre Culturel du Brésil, Paris
  • Maternité, Fondation Paídos, Genève
  • Étude pour La Marche, Petit Palais, Genève
  • Veronese à l’UNESCO, Paris
  • Veronese, Fondation Païdos, Genève
  • Veronese at San Francisco State University (USA)
  • Boys of Rio, Italo-American Museun of San Francisco ( USA)
  • Faces of Fear, @49 Gallery New York City (USA)
  • Enfants en Marche, Lausanne, Suisse
  • Étude La Marche, Petit Palais de Genève, reçu par Alain Vaissade, Suisse
  • Faces os Veronese,  ABI, Association Brésilienne de Presse, Rio de Janeiro, Brésil
  • Rio de Janeiro, Musée de la République, Rio de Janeiro