• Accueil
  • > Antonio Veronese, le magicien des visages, est de retour à Paris. #AntonioVeronese

Antonio Veronese, le magicien des visages, est de retour à Paris. #AntonioVeronese

Jean-Pierre LECOQ, Maire du VIe arrondissement et vice-président du Conseil départemental de Paris, et Olivier PASSELECQ, adjoint au Maire, chargé de la Culture, vous convient à l’exposition ANTONIO VERONESE à PARIS. Exposition du 20/07 au 27/08/2019, entre 10,30 et 17 heures. Place Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés, à Paris-

 

The photographer Robert Zuckerman about Antonio Veronese’s work:

Dear Antonio, your art is dizzying and rich with feeling. To me your paintings and photographs fly free from the soul, always giving honor and love to your subjects. Thank you for warming my heart. As Rilke: “The inner- what is it if not intensified sky, hurled through with birds and deep with the winds of homecoming ”. Thank you, I am humbled. -Robert Zuckerman. Zuckerman a great photographer of Hollywood’s cinema history.

_________________________________________________________

Veronese peint des visages. Ses portraits ne relèvent pas de l’apparence, du mondain, de l’avantageux. Ils ne cherchent pas à plaire ou à faire bonne figure, aucun ne refrène un sourire. Ils semblent réclamer de nous une fraternité perdue, que nous ne pouvons leur donner. Et soudain, nous nous reconnaissons, chacun de nous prisonnier de soi-même.  Ces visages sont les nôtres: sous le pinceau de Veronese, nous sommes tous Dorian Gray  -Antoine Arsan, écrivain. *Auteur de Rien de trop · Eloge du haïku (Gallimard, 2017).

_________________________________________________________

Entrée LIBRE-

12194656_924106467643020_6283791018788923703_o - Version 2

 

12190112_528609417315128_3507545727244066072_n

 Antonio Veronese, a Giant of Contemporary Art (Phillducx- Publisher & Executive Editor)

 

P1030365

 

Des tableaux marqués par la souplesse et la sensibilité. Quelque chose de personnel, une touche de spontanéité des visages. Uniques et pris aussi dans les processus voulu par l’artiste de la répétition. Un pour tous et tous ensemble. Des visages d´un monde âpre. Des visages d´enfants. A la marge. Enfants du Brésil. Ou du monde .
Sophie Attar, Le Figaro- Cahier Culture
______________________________________________________________________________________
« Les visages de Véronèse sont comme les gargouilles des cathédrales gothiques … ils existent pour éloigner les mauvais esprits. »
Modesto Lanzonni, président of Italo-American Museum of San Francisco- USA
______________________________________________________________________________________
 
Veronese peint des visages. Ses portraits ne relèvent pas de l’apparence, du mondain, de l’avantageux. Ils ne cherchent pas à plaire ou à faire bonne figure, aucun ne refrène un sourire. Ils semblent réclamer de nous une fraternité perdue, que nous ne pouvons leur donner. Et soudain, nous nous reconnaissons, chacun de nous prisonnier de soi-même. Ces visages sont les nôtres : sous le pinceau de Veronese, nous sommes tous Dorian Gray.
Antoine Arsan, écrivain* *Auteur de Rien de trop · Eloge du haïku (Gallimard, 2017).
______________________________________________________________________________________
 
Your art is dizzying and rich with feeling. To me your paintings and photographs fly free from the soul, always giving honor and love to your subjects. Thank you for warming my heart. “The inner- what is it if not intensified sky, hurled through with birds and deep with the winds of homecoming.” -Rilke. Thank you, I am humbled.
Photographe Robert Zuckerman
______________________________________________________________________________________
 

Antonio Veronese,  just for Art? http://www.off-the-recordmessaging.com/antonio-veronese-just-for-a-r-t-not-return-on-investment-r-o-i

 
contact avec l’artiste: mideart@gmail.com

______________________________________________________________________________________

ob_e1f240_601170-10200497579557010-1495952953-n

Après son exposition au Carrousel du Louvre, le magicien des visages est de retour à Paris

J’entends dire que les visages de Veronese évoquent les enfants prisonniers au Brésil. Mais c’est là une idée réductrice. Il est vrai que sa proximité pendant des années avec ces enfants en détresse a fortement marqué sa peinture, mais ce qu´elle dégage est plus profond. En réalité, c’est notre perplexité que peint Veronese, notre impuissance face à la vie et face au monde actuel. Voilà pourquoi il est au-delà des modes, voilà pourquoi c’est un classique. Il manquait à notre époque, empoisonnée par l’abstractionnisme galopant et par le nihilisme de l´art conceptuel, quelqu´un qui dessine le visage de la contemporanéité. C’est précisément ce que Veronese est en train de faire. Modesto Lanzone (Museum Italo-American of  Fort Mason- San Francisco- USA

__________________________________

-3

Une impression indéfinissable… A la fois spirituel, enfantin, mystique… La bouche, bien que fermée, parle… Les yeux supplient, interrogent, scrutent, imposent… On ressent une supplication, mêlée de la force d’imposer… Une splendeur ! Un réel grand talent très personnel, d’un genre unique. D&J Besso

__________________________________

1

«It is remarkable the struggle of Antonio Veronese to reduce violence against youth in Rio»-Hillary Clinton (1998)

 Antonio Veronese, one of the most unclassifiable figures in contemporary art

http://www.off-the-recordmessaging.com/antonio-veronese-one-of-the-most-unclassifiable-figures-in-contemporary-art-behind-the-scenes-dubai-mideart-february-2014

__________________________________

P1030474 Faces cabossées taillées à la serpe, aux regards intenses qui vous happent et ne vous lâchent plus. Visages de facture expressionniste qui disent la souffrance mais aussi l’espoir, la vie dans toute sa violence et sa beauté. La figure humaine hante la peinture d’Antonio Veronese. Motif obsessionnel qu’il déploie d’un tableau à l’autre…”le visage est inépuisable, apprécie l’artiste, j’ai ouvert la boîte de Pandore”. La palette du peintre se fait tendre avec des tons pastel et doux, ou plus criarde quand le rouge et le jaune explosent sur la toile. Veronese a longtemps travaillé aux côtés d’enfants emprisonnés. Il en a gardé une capacité rare de saisir l’humain!  Christine Monin -La Vie Magazine-Paris

ANTONIO VERONESE’S PRESS-LINKS

11178321_10203127457342311_2061122953862299466_n
http://antonioveronese.over-blog.com/article-61621158.html

 

P1030644

Il en a gardé une capacité rare de saisir l´humain… Ainsi ce clown qui, son maquillage ôté, dit son désespoir dans uns grand cri muet. Ou cette saisissante Tête de l´angoisse…”Christine Monin

__________________________________

Visages de facture expressionniste qui disent la souffrance mais aussi l’espoir… la vie dans toute sa violence et sa beauté. Magazine La Vie
__________________________________
12074649_523013161208087_4744882898602282780_n

J’ai rencontré Antonio Veronese, cet été à Barbizon, le célèbre villages des peintres ou il exposait ses œuvres; j’ai immédiatement été séduite par ces visages…Il garde une cicatrice invisible enfouie dans sa mémoire visuelle, qui se reflète à travers ses oeuvres…Catherine Rochette, Glint Magazine

__________________________________


2013-08-25 21.32.11

Veronese has works in the permanent collections of: FAO, Food Agricultural Organization for United Nations (Rome, Italy); World Childhood Foundation (Berlin, Germany); Museum Italo-American of Fort Mason (San Francisco, USA); Mont Alverno United Nations Conference Center- (Redwood City-Califórnia);  MNBA National Museum of Fines Arts ( Rio de Janeiro); Fundacion Integra (Santiago do Chile); Université de Genève (Suisse);  Petit Palais (Genève-Suisse); Mairie du 6e (Paris); Brazilian Mission to United Nations (New York); World Childhood Foundation (Berlin); Mairie de Barbizon ( France); Pontifícia Universidade Católica (Rio de Janeiro); Museu da Câmara Federal (Brasília)
__________________________________

DSCF4288

ANTONIO VERONESE AU CARROUSEL DU LOUVRE (2012)

http://antonioveronese.over-blog.com/page-6357688.html

__________________________________

Veronese est l’auteur du symbole de l’ UNICEF (Just Kids) -1997;  aussi du tableau commémoratif du 50ème Anniversaire des Nations Unies (Save the Children)- New York 1995; et de Famine, tableau installé à la FAO, Food Agricultural Organization for United Nations (1994).
 
VOICI SES DERNIÈRES EXPOSITIONS:  http://antonioveronese.over-blog.com/page-5972202.html
__________________________________
 ob_e1f240_601170-10200497579557010-1495952953-n 

________________________________________________________________________________

THE ENIGMA OF VERONESE’S FACES
https://www.youtube.com/watch?v=JvLXgc9Kk
__________________________________
Antonio Veronese- Magazine FIRST LUXE

antonio veroneseAntonio Veronese was born in 1953 in Brazil (Italian origins). From a very young age he had a passion for drawing faces. Since the 1980’s, Antonio Veronese has been displayed in different countries such as Brazil, United States, Switzerland, Japan, Portugal, Chile, Dubai and France… in numerous museums, galleries, institutions and public collections. After 16 years pursuing the role of a master of painting, in regards of young prisoners in Brazil, Veronese was invited by United Nations Human Rights Commission, in Geneva, and also received the “Honoris Causa” from The Supreme Court of Justice in Brazil . This affectionated painter elevates us through the traits of his faces which reveals all the secrets of the human soul. He is able to captivate us, while transporting us into his own world … A world magical and unique! Alexandrine Korniloff  (ABK)

12088194_10204029811500601_6999492769716597855_n

 

ImageProxy

Voir plus:
www.antonioveronese.unblog.fr

Liste de prix/demander a: mideart@gmail.com

Une réponse à “Antonio Veronese, le magicien des visages, est de retour à Paris. #AntonioVeronese”

  1. Claude FAIN dit :

    Merci à mon ami J-P Lecoq pour cette invitation, mais je serai encore sur ma foire ASIANOW à l’Espace Cardin et ne pourrai être présent.
    Cordialement
    Claude Fain

Laisser un commentaire